• Accueil
  • Actus
  • Entretien des véhicules industriels : les entreprises en manque de main-d’œuvre

Entretien des véhicules industriels : les entreprises en manque de main-d’œuvre

Postée le 05 novembre 2018

Entretien des véhicules industriels : les entreprises en manque de main-d’œuvre

Face à une demande croissante des entreprises, l’Afpa de Doué en Anjou réagit et se prépare à mettre en place à compter de début 2019, une formation au titre professionnel « Mécanicien/réparateur de véhicules industriels ». Entreprises, il ne vous reste plus qu’à faire connaître vos besoins.

La mission de l’Afpa : former pour l’emploi et s’adapter aux réalités du marché

Depuis plus de 65 ans, l’Afpa est le premier organisme français de formation professionnelle. Si l’une de ses missions premières est d’accompagner les adultes désirant changer de carrière ou retrouver le chemin de l’emploi, elle est aussi un partenaire privilégié des entreprises qui souhaitent recruter un salarié et le former à des postes spécifiques. À l’écoute du marché, l’Afpa est également en mesure d’adapter son offre de formation aux besoins en recrutement des entreprises. 

CHOLET CR 148 1485398 jpg1

 

Une formation pour répondre à la demande

Consultées par l’Aldev, quant à leur besoin en recrutement, des sociétés angevines spécialisées dans le transport (loueurs, transporteurs urbains, concessionnaires, exploitants, constructeurs) ont exprimé leurs difficultés à embaucher et/ou former des techniciens et des mécaniciens sur poids lourds, bus et autocars. Pour remédier à cela, une première action de formation en maintenance des véhicules industriels a été assurée en 2018 par le Lycée professionnel de Narcé avec le support du Greta d’Angers. Narcé ne souhaitant pas reconduire l’expérience, Aldev a demandé à l’Afpa de Doué de reprendre le flambeau avec comme intérêt d'en faire profiter les entreprises du Saumurois. Forte de son expertise dans les domaines liés aux travaux publics et à la conduite de poids lourds, l’Afpa a répondu positivement à cette requête de l’agence de développement angevine. Après quelques mois de préparation, tous les feux semblent donc au vert pour que débute cette formation. L’Afpa n’attend plus désormais qu’une chose pour la lancer : que les sociétés intéressées se manifestent et expriment leurs besoins. Car sans elles et surtout sans promesses de recrutement rien ne pourra commencer.

CHOLET CR 128 1285572 jpg1

 

Une formation en deux temps

La formation au titre professionnel « Mécanicien/réparateur de véhicules industriels », tel qu’elle est prévue doit durer environ 18 mois. Pour accéder à un premier niveau d'employabilité, les stagiaires suivront une formation initiale de 6 mois  assurée par l'Afpa  et financée par les pouvoirs publics. Ils poursuivront ensuite leur apprentissage en alternance avec un contrat de type professionnel. Après un an en entreptise, ils pourront prétendre à l'obtention d'un second niveau d’employabilité. La première session qui doit démarrer en janvier ou février 2019 pourra accueillir jusqu’à 12 personnes. 

En parallèle de ce diplôme destiné à un public adulte et en partenariat avec la MFR de Montreuil-Bellay, le centre devrait, dès accord du Conseil Régional, mettre en place un CAP « Maintenance des véhicules industriels » à partir de septembre 2019.

 

L’AFPA de doué en chiffres

9 formations qualifiantes

1 pôle de référence travaux publics et conduite routière

83.6 % de réussite au titre professionnelle

Environ 300 personnes formées à un métier chaque année